play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
chevron_left
  • play_arrow

    Radio 2 L’Hers Nr.1 For New Music And All The Hits!

  • cover play_arrow

    Castanet-Tolosan: Lancement de la nouvelle saison culturelle 2023 R2LH

  • cover play_arrow

    Castanet-Tolosan: Lancement de la nouvelle saison culturelle 2023 R2LH

Copier Mais Pas Coller

CMPC #3 : Bob Dylan vs Bertrand Belin

micClaret Sébastientoday15 avril 2022 3

Background
share close
Chapitrage de la chronique musicale
  • fast_forward 00:00:00 – présentation de Ain't talkin – Intro
  • fast_forward 00:01:35 – Ain't talkin- Bob Dylan – Première chanson
  • fast_forward 00:09:15 – le feu au cœur- Bertrand Belin – Présentation de la reprise
  • fast_forward 00:10:03 – Bertrand Belin – La feu au coeur
  • fast_forward 00:17:44 – – Conclusion
  • fast_forward 00:18:00 – Bertrand Belin – Que Dalle Tout

Bob Dylan, Ain’t talkin

En 2006, Bob Dylan sort son album Modern Times. Un album très blues et très folk qui en quelques semaines va se hisser au sommet du billboard et sera vendu à 4 millions d’exemplaire dans le monde.
Bien que de nombreuses chansons aient des racines musicales très anciennes Dylan leur donne de nouvelles paroles et va puiser son inspiration dans la poésie et la religion.

De Timrod à la Kabbale

A sa sortie le New York Times publie un article démontrant les similitudes entre certaines des paroles de Modern Times et l’œuvre du poète du XIXe siècle Henry Timrod. D’autres média y verront aussi des emprunts au poète romain du premier siècle, Ovide. Certains professeurs américains iront même jusqu’à accuser Dylan de plagiat.
Et c’est notamment le cas avec Ain’t talkin. Cette chanson est sans doute l’une des plus noires écrite par Dylan. On y retrouve des phrases extraites des poèmes d’Ovide mais aussi de la bible et de la Kabbale. Le journaliste musical Andy Greene, écrit dans Rolling Stone à propos d' »Ain’t Talkin’ :

C’est une chanson sur un voyage à travers une région désolée, paysage violent tout droit sorti du livre The Road de Cormac McCarthy , et presque chaque ligne dégouline de malheur et d’effroi. C’est Dylan à son meilleur.

Bertrand Belin le feu au coeur de Dylan

En 2019 le chanteur français Bertrand Belin sort son 6eme album solo « Persona ». Bertrand Belin est un auteur-compositeur-interprète, écrivain et acteur français né à Quiberon dans le Morbihan. Il s’est installé dans le paysage de la chanson française comme une valeur sûre. Avec une voix de crooner qui pourrait faire penser à Bashung, Bertrand Belin est sans aucune doute l’une des plus belles plumes de la chanson actuelle. Pas étonnant donc qu’il ait eu envie de se frotter à Bob Dylan. Et c’est justement en enregistrant son album persona que le Breton décide d’adapter en français Ain’t talkin. Cela donnera : le feu au cœur. Traduire une chanson de Dylan est un exercice périlleux. Bertrand Belin s’en sort à merveille, sans dénaturer les intentions de l’auteur.

Le clip de « Ain’t talkin »

Le clip de « le feu au cœur »

La superbe version acoustique


Copier Mais Pas Coller

Rate it

Adresse:

5 rue Georges Brassens

31320 Castanet-Tolosan

0%