play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
chevron_left
  • play_arrow

    Radio 2 L’Hers Nr.1 For New Music And All The Hits!

  • cover play_arrow

    Sébastien Saffon: Le silence de la Combe

  • cover play_arrow

    ZAC du Rivel: Les opposants dénoncent une zone très émettrice de gaz à effet de serre R2LH

  • cover play_arrow

    ZAC du Rivel: Les opposants dénoncent une zone très émettrice de gaz à effet de serre R2LH

play_arrow

Les nouveautés de la playlist de R2LH

Les nouveautés de la playlist de R2LH #3

today4 février 2024

Background
share close
  • cover play_arrow

    Les nouveautés de la playlist de R2LH #3 R2LH


Chaque jours la programmation de R2lh s’enrichit de nouveaux titres. Parmi tous ceux qui ont fait leur apparition sur notre antenne ces derniers jours, on en a choisi une petite dizaine à vous faire découvrir.

  • cover play_arrow

    INST 1.2 R2LH

On commence avec les aventuriers du jazz funk hexagonal, les Cotonetes. Leur premier album date de 2019 et il s’intitulait super vilain. Inspiré par les productions brésiliennes des années 70 Cotonete sort la même année Atemporal, un album gravé en 2017, à São Paulo avec Di Melo, icône de la samba-soul .
Quatre ans après, les Cotonete continuent à entretenir un groove hors du temps avec un nouvel album, Victoire de la musique produit par Fabrice Henri, alias Guts. Et sur cet album qui sortira en février Cotonete a convié le petit prince de la soul anglaise, Omar à venir poussé la chansonnette sur le titre What did you run for ?…. et c’est sur radio2lhers.

Jeremy Nutzman est connu sous le nom de Velvet Negroni. Enfant il grandit à Minneapolis dans une famille blanche évangéliste qui l’a adopté. Il découvre sur le tard la musique et se jette corps et âme dans le R&B, le soul, mais aussi la musqiue électronique et la pop expérimentale. Il a gagné en notoriété avec son album de 2019, « NEON BROWN », salué pour son mélange novateur de sonorités et sa voix captivante. Velvet Negroni excelle dans la création d’une atmosphère envoûtante, comme dans ce tire Georgia extrait de son 3ème album, bulli

Édouard Ferlet est un pianiste de jazz français reconnu pour sa virtuosité, sa créativité et son approche novatrice du piano. Formé au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, Ferlet a développé un style unique qui mêle jazz, musique classique et influences électronique.Après avoir déconstruit les partitions de Bach en solo, avoir dialogué avec la claveciniste Violaine Cochard, Edouard Ferlet se retrouve face au dispositif qu’il développe depuis 2015, dans lequel il engage une conversation entre son jeu organique sur piano droit et un piano mécanique piloté par une machine. Le dispositif est composé d’un piano Silent muni d’un système permettant de jouer sans produire de son), d’un contrôleur midi, du logiciel Ableton et d’un système de piano automatique Dysklavier. Avec le deuxième volet de son projet Edouard Ferlet brouille les piste entre néo-classique, ambiente et jazz minimaliste Son album est sorti en novembre dernier. Il a pour titre Pianoïd. On écoute Excess

c’était Excess un titre du dernier album du jazzman et pianiste Edouard Ferlet. On sent aussi l’influence de Nils Framh
Et puisque nous sommes au frontière de la musique électronique restons y avec le duo formé par le saxophoniste et clarinettiste sylvain Rifflet et le compositeur électronique Philippe Giordani. Le duo
propose une musique composite qui allie de jazz, d’electro et musique répétitive comme celle de Philippe Glass. Dooble est le titre d eleur album sorti en 2023, on écoute un extrait du titre inst 1.2. une musique que nous diffusion aux alentour de 22h30 ou 23h…. et vous pouvez découvrir sur radio2lhers….

On revient à quelque chose de plus commun et populaire avec le groupe « Garçon » composé par trois fille Zaza Fournier, Cléa Vincent, Carmen Maria Vega. Trois femmes qui en 2017 ont monté un spectacle musical intitulé Garçon. Un spectacle dans lequel les trois femmes chantent des chansons d’hommes, trois femmes qui se glissent dans le répertoire de la chanson des Trente Glorieuses comme on se glisse dans un pantalon : Serge Gainsbourg, Jean Yanne, Boby Lapointe, Aragon, Francis Lemarque…
GARÇONS, ce sont des chansons, reprises, réarrangées, honorées, parfois détournées et réinventées pour trois voix complémentaires et portées par des arrangements minimalistes. On écoute ça va ça vient, un tritre tiré du répertoire de boby lapointe

Paolo Nutini, né en 1987 en Écosse, est un chanteur et auteur-compositeur  britannique d’origine italienne et écossaise. Ses influences musicales vont de David Bowie, en passant par Ray Charles, et John Martyn. Son premier album, « These Streets » est sortie en 2006). Il se fait connaître en France grâce à l’émission Taratata et collabore avec Zazie. Son dernier album, date de 2022. on écoute de New Shoes un titre qui sert encore à la publicité de la marque Puma

Il faudrait des heures pour parler de la carrière d’Elvis Costello. Sur Radio 2 l’hers il n’y a pas de mois sans un morceau de ce chanteur britannique. Ce mois-ci on a décidé de déterré « oliver’s army ». Un titre qui date de 1979 ; et qui figure sur le troisième album d’Elvis Costello, « Armed forces ». La chanson est de la new wave dont les paroles ont été inspirées par la guerre en Irlande du nord
Pour expliquer sa chanson Costello avait déclaré à l’époque : « J’ai fait mon premier voyage à Belfast en 1978 et j’ai vu de simples garçons se promener en tenue de combat avec des armes automatiques. Ils n’étaient plus seulement aux informations du soir. Ces expériences instantanées ont explosé en visions de mercenaires et d’armées impériales. »

Les paroles de la chanson contiennent l’expression «nègre blanc», une insulte raciste qui restait jusqu’ici généralement non censurée sur les stations de radio. Or dernièrement lors de sa rediffusion certaines radios ont décidé de mettre un bip pour censurer l’expression ;  Costello a dernière dû défendre sa chanson tout en expliquant qu’il préférait arrêter de l’interpréter pour ne pas alimenter une fausse polémique
« Si j’écrivais cette chanson aujourd’hui, j’y réfléchirais peut-être à deux fois, a-t-il déclaré au Telegraph. C’est comme ça que mon grand-père était appelé dans l’armée britannique. C’est une fait historique, mais quand les gens entendent ce mot, ça tire une sonnette d’alarme, et on m’accuse de quelque chose que je n’avais pas l’intention de faire. […] Lors de la dernière tournée, j’ai écrit un nouveau couplet sur la censure, mais à quoi ça sert ? Alors j’ai décidé de ne pas la jouer. [Biper le mot à la radio] est une erreur. Ça ne fait qu’empirer les choses, c’est certain. Parce qu’ils le mettent en avant. Alors ne passez pas la chanson ! »
Rappelons aussi que Oliver’s Army a été entaché par un incident survenu au moment d’une tourné de promotion lors de la sortie de l’album.

Après un concert Costello se dispute avec Stephen Still, du crosby still nash en young et la chanteuse Bonnie Bramlette. Ils sont tous les trois bien bourrés. Et pou defendre le rock anglais Costello aurait traité James Brown de « jive-ass nigger » comprendre trou du cul de negre, et Ray Charles de « blind, ignorant nigger », un negre aveugle et ignorant, des insultes foncièrement racistes donc.
Elvis Costello, piteux, s’excusera au cours d’une conférence de presse à New York quelques jours plus tard, déclarant qu’il avait bu et qu’il avait essayé de conclure rapidement la conversation en étant outrancier, sans se douter que Bramlett rapporterait ses paroles à la presse. Dans ses notes pour la version étendue de Get Happy!!, Costello déclare qu’il avait refusé de rencontrer Ray Charles, car il se sentait honteux et coupable, tandis que Charles lui-même avait déjà pardonné à Costello (« le discours d’un homme saoul n’a pas à être imprimé sur le papier »). il sera fait référence à cet incident dans un titre de l’album Get Happy sorti en 1980, Riot Act.
On écoute Oliver’s Army… et sans censure.

et on termine cette émission avec Tristesse Contemporaine
Un trio de 3 interprètes qui comprend le suédois Léo Hellden , la japonaise Narumi Hérisson et un anglais d’origine jamaïcaine Mau .
Le groupe s’est formé en 2009 à Paris et leur musique est très inspirée de la new-wave en particulier The Cure et_Young Marble Giants. une musique inspirée des différentes influences issues de la culture de chacun des protagonistes, soit la Suède, l’Angletterre et le Japon. En 2023 ils ont sorti leur 4ème album, United. On écoute Everyday.


Les nouveautés de la playlist de R2LH

Rate it
0%