play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
chevron_left
  • play_arrow

    Radio 2 L’Hers Nr.1 For New Music And All The Hits!

  • cover play_arrow

    Leo Bilfeld (UEJF Toulouse): l’université Jean Jaurès a été « épurée »de ses étudiants juifs R2LH

Actualité

Abattage massif d’arbres au parc Latécoère de Ramonville : une opération illégale qui choque les riverains

today11 juin 2023

Background
share close

Mercredi 31 mai dernier, de nombreux riverains du cœur de Ramonville ont été surpris par les bruits de tronçonneuses entendus du côté du parc Latécoère, et surtout par la vision d’arbres en cours d’abattage massif.

Le parc Latécoère, bien que propriété privée, est un Espace boisé classé. Tout comme d’autres propriétés sur la commune, à l’instar de Montjoie, il est soumis à un certain nombre de règles qui imposent au propriétaire des mesures et procédures avant d’entreprendre toute opération.

Des habitants bouleversés.

Plusieurs habitants s’en sont émus auprès de la Dépêche du Midi et ont interpellé la mairie pour comprendre l’origine de cette opération dans cet îlot de verdure et de biodiversité. Certains riverains racontent ainsi qu’ils observaient uniquement des écureuils, des biches et des faisans depuis leurs fenêtres, et cela les attriste dégradé.

D’autres, comme Raymond, s’interrogent quant aux souches d’arbres qui jonchent maintenant le sol : « Par temps de canicule, cela pourrait constituer un foyer d’incendie proche de nos habitations. »

Pierrette Soula, présidente du syndic de copropriété du parc et résidente mitoyenne de la réserve naturelle, assiste à beaucoup des propriétaires du terrain. Elle exige qu’ils replantent 3 arbres pour chacun de ceux qu’ils ont coupés sur ce terrain sans autorisation. Elle exprime également ses préoccupations quant à la destination du bois coupé.

Réaction de la mairie et respect du PLU

La mairie a « réagi sans délai ». La mairie de Ramonville, interrogée par la Dépêche du Midi, a indiqué « avoir réagi sans délai, après avoir été alertée. Des constatations ont été mandatées et un arrêt de l’opération exigé par la commune afin d’effectuer les vérifications nécessaires. » Le Plan local d’urbanisme (PLU), voté par les élus ramonvillois, pose le principe de préservation de la nature et de la biodiversité parmi ses principes fondamentaux. Les opérations concernant les zones vertes et boisées constituant un véritable enjeu.

Aussi l’obligation de plantation de trois arbres pour un arbre supprimé (en cas de maladie du végétal par exemple) est inscrit

Written by: R2LH

Rate it

Previous post

Actualité

Montlaur : Une marque de vêtements de cérémonie éthiques et 100 % français

Marie-Ève ​​Nolet, habitante de Montlaur, a décidé de relever le défi de créer une marque de vêtements de cérémonie entièrement éthique et fabriquée en France. Par le biais d'une campagne de précommande sur Ulule, elle propose une collection variée comprenant des robes, des kimonos, des vestes, des nœuds papillon et des bloomers en coton et en lin, destinés aux femmes, aux enfants et aux bébés. Une démarche ancrée dans les […]

today11 juin 2023 2


0%