play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
chevron_left
  • play_arrow

    Radio 2 L’Hers Nr.1 For New Music And All The Hits!

  • cover play_arrow

    ïtréma #9: Occitanie livre & Lecture, un outil contre la concentration du monde de l'édition

  • cover play_arrow

    La gauche française et la tentation de l’islam politique. R2LH

  • cover play_arrow

    La gauche française et la tentation de l’islam politique. R2LH

Actualité

L’académie de Toulouse lance la mise en place du choc des savoirs

today18 janvier 2024

Background
share close

Ecouter l’ITW de Mostafa Fourar recteur de l’académie de Toulouse.

  • cover play_arrow

    Funk Heureux - Wobbletronix - Late Nights R2LH

Ce sont 438 000 élèves qui feront leur rentrée dans l’académie de Toulouse en 2024. Un nombre d’élève en diminution, notamment dans les départements les plus ruraux. A l’occasion d’une conférence de presse le recteur Mostafa Fourar a tenu à faire le point sur le nombre de poste mais aussi sur la mise en place du choc des savoirs.

Démographie en baisse.

1664 élèves en moins, la rentrée 2024 sera marquée par une nouvelle baisse du nombre d’élève. Ce sont principalement les établissements du premier degré (maternelle et primaire) qui sont concernés . Dans le second degré les chiffres se stabilisent même si la chute est perceptible dans les zones rurales. Malgré cette baisse démographique le rectorat n’envisage aucune suppression de poste dans le premier degré. Le second degré devrait même bénéficier de 40 équivalents temps plein. Le recteur s’empresse cependant de souligner que cette décision ne veut pas dire qu’il n’y aura pas de fermeture de classe sur tel ou tel territoire.

Des mises à niveau

Lutter contre la chute du niveau des élèves c’est l’objectif que s’est fixé l’ancien ministre de l’Education Nationale et actuel premier ministre, Gabriel Attal. En octobre dernier le ministre avait annoncé un Choc des savoirs. Un dispositif qui vise notamment à répartir les élèves de collège en groupes de niveau durant les cours de français et de mathématiques.

L’académie de Toulouse vient de dévoiler sa mise en place. Le dispositif est basé sur l’évaluation en français et en mathématique des 6ème et 5eme de tous les collèges de l’académie.  La création de groupe de niveau ne veut pas dire création de classe de niveau: « Les classes restent hétérogènes, assure le recteur Mostafa Fourar, lors des cours de français et de maths, les élèves seront simplement pris en charge séparément pour bénéficier de pédagogies différenciées. »

Ainsi, les élèves seront répartis sur trois niveaux : le groupe 1 correspondant aux enfants rencontrant de grandes difficultés sera limité à 15 élèves, le 2 regroupant les élèves moyens sera de 26 collégiens et le 3 les meilleurs élèves en Français et en mathématique pourront se retrouver à 30 au sein du groupe.

Le recteur précise que les dotations sont allouées aux établissements en tenant compte de leur positionnement social et du nombre d’élèves identifiés comme étant en difficulté

Pour assurer la mise en oeuvre du Choc des savoirs l’académie estime que 202 postes seront nécessaires. Pour les financer 60 équivalents temps plein (ETP) issus de la suppression de l’heure de renforcement en 6ème vont être récupéré, complété par une dotation de 142 Equivalent Temps Plein ». Afin d’être opérationnel le plus tôt possible le rectorat lance une campagne de recrutement pour 50 contractuels en mathématiques et 50 en français, sur les 8 départements de l’académie.

Ecole occupée: un délit passible d’emprisonnement

Interrogé  sur la directrice de l’école Simone Veil qui a ouvert son établissement scolaire à une famille de sans abri, Mostafa Fourar a souligné le caractère illégal de cette action . Cette dernière a été convoquée au rectorat le 12 janvier dernier pour clarifier ses intentions.  La directrice a souligné qu’il s’agissait d’une décision collective pour attirer l’attention sur la situation précaire de familles sans-abri.  Le maire de Toulouse a de son côté qualifié l’initiative de la directrice de « hors la loi ». Depuis la famille sans-abri a été relogée.

La tenue unique à Balma.

Le chef de l’Etat a annoncé la mise en place d’une expérience sur la tenue unique à l’école dans centaine d’établissements. Cette initiative doit se faire sur la base du volontariat. Dans l’académie de Toulouse deux groupes scolaires de Balma se sont portés volontaires: Les élèves des écoles de Saint-Exupéry et de José Cabanis porteront donc une tenue unique  à la rentrée 2024.

Written by: R2LH

Rate it

Previous post

Actualité

Directrice d’école convoquée au rectorat : le recteur dénonce une action illégale

La directrice de l'école élémentaire Simone Veil à Toulouse a été convoquée par le rectorat le 12 janvier 2024 pour avoir ouvert les locaux de son établissement à une famille de sans-abri. La convocation visait à clarifier si elle avait agi en tant que directrice ou citoyenne. La directrice a souligné qu'il s'agissait d'une décision collective pour attirer l'attention sur la situation précaire de familles sans-abri. Aucune sanction n'a pour […]

today17 janvier 2024


0%