play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
chevron_left
  • play_arrow

    Radio 2 L’Hers Nr.1 For New Music And All The Hits!

  • cover play_arrow

    Leo Bilfeld (UEJF Toulouse): l’université Jean Jaurès a été « épurée »de ses étudiants juifs R2LH

  • home Home
  • keyboard_arrow_right Actualité
  • keyboard_arrow_right Featured
  • keyboard_arrow_right Podcasts
  • keyboard_arrow_right Articles
  • keyboard_arrow_rightLeo Bilfeld (UEJF Toulouse): l’université Jean Jaurès a été « épurée »de ses étudiants juifs

Actualité

Leo Bilfeld (UEJF Toulouse): l’université Jean Jaurès a été « épurée »de ses étudiants juifs

today19 mars 2024 1

Background
share close

C’était il y a 12 ans, le 19 mars 2012. L’islamiste Mohammed Merah ouvrait le feu devant l’école juive de Toulouse Ozar Hatorah, tuant Jonathan Sandler, un enseignant, et ses deux fils Gabriel et Arié âgés de 3 et 6 ans. Il s’en prend également à une fillette de 8 ans, Myriam Monsonego. La communauté juive rendra hommage ce soir à ces victimes de l’islamisme. Une cérémonie qui se déroule dans un contexte très tendu en raison de la guerre à Gaza, mais aussi en raison d’un antisémitisme de plus en plus virulent en France et un peu partout en Europe.

Explosion de l’antisémitisme en France

En 2023, le Conseil Représentatif des Institutions Juives de France a recensé 1 676 actes antisémites. Il y en avait 436 en 2022, soit une augmentation de 1000%. L’antisémitisme en France devient un sujet politique central. Et pourtant, rares sont les hommes politiques à avoir le courage de l’affronter. Ces dernières semaines ont encore apporté leur lot d’actes et de propos antisémites.

Le 12 mars à Paris, des militants pro-palestiniens ont interdit à une étudiante de confession juive l’accès à un amphithéâtre de Sciences Po où était organisée une « journée de mobilisation universitaire européenne pour la Palestine ». Quelques jours avant, Judith Butler, la philosophe du wokisme, apportait son soutien aux islamistes du Hamas en déclarant, je cite : « Le soulèvement du 7 octobre était un acte de résistance armée. Ce n’est pas une attaque terroriste, ce n’est pas une attaque antisémite : c’était une attaque contre les Israéliens. »

Et la semaine dernière, à l’Université Jean Jaurès de Toulouse, un agent administratif a posté un tweet en faveur d’un boycott administratif académique d’Israël.

Leo Bilfeld est Président de l’UEJF Toulouse. Il se bat contre l’antisémitisme du quotidien dont sont victimes les Juifs et plus particulièrement les étudiants dans certaines universités. Il nous dit ce que dévoile l’expulsion d’une étudiante juive d’un amphithéâtre de Sciences Po.

Ecoutez l’intégralité de notre entretien:


vidéo:

Written by: R2LH

Rate it

Previous episode

association

Castanet: Le printemps des mathématiques à l’honneur

L'association Les Maths en Scène, crée en 2016 par des passionnés de mathématiques, s'est donnée pour mission de diffuser la culture des mathématiques et des sciences numériques au plus grand nombre. Depuis 2017, elle organise chaque année le festival le Printemps des Mathématiques, une série d'événements visant à rendre les mathématiques accessibles et ludiques. Le moment fort du Printemps des Mathématiques aura lieu du 14 au 16 mars à Castanet-Tolosan, […]

today13 mars 2024


0%